ARTICLES‎ > ‎

Bio Steven McCormick

Steven McCormick a été le CEO de la Gordon and Betty Moore Foundation pendant 6 ans (2008 à 2014). Cette fondation travaille depuis très longtemps en partenariat avec PEW et surtout Conservation International.

Bio résumée

1973 - B.S in Agricultural Economics from the University of California at Berkeley
1976 : débuts à The Nature Conservancy (environ)
1985 - 2001 - The Nature Conservancy (directeur du programme Californie)
2001 - 2007 - The Nature Conservancy (Président) - un article sur son départ et des informations sur the Nature Conservancy
2007 - 2014 - Gordon & Betty Moore Foundation (Président)
2014 - [retour à The Nature Conservancy ?] Co fondateur du Hearth Genome Project - Banque de donnée ouverte sur les services économiques écologiques et le "capital nature". officiellement. Mais en lien avec la question "genomique" interpelle. Il semble également membre du bureau de Sustainable Conservation.

http://theforcesofnature.com/movies/steve-mccormick/

Le départ de la fondation Moore

L'annonce de son départ a été faite le février 2014. Et a déclenché de nombreuses interrogations
Dans cet article publié en mai 2014, Steven McCormick présente ses points de vue (et ne cite plus la Moore Foundation). Cet article est assez illustratif de son point de vue et de ses prochaines actions. Il montre de plus un lien fort avec The Nature Conservancy et Conservation International : http://www.ssireview.org/blog/entry/a_new_approach_to_global_conservation

Pour autant, le Hearth Genome Project, qui semble être sa nouvelle activité, a bénéficié dès mars 2014 (après son départ) d'une subvention de 1 003 173 US$  pour 6 mois, de la fondation Moore, adressé au trust "New Venture Fund" : http://www.moore.org/grants/list/GBMF4323

En revenant à son interview, Il y mentionne notamment l'échec des zones protégées pour la conservation de la biodiversité (pas assez impactantes et protectrices). Il faut aller pour lui encore plus loin dans les mécanismes de marché qui doivent inclure les services économiques écologiques. Sont-ce là les prémisses de l'ultra financiarisation du vivant au travers de la financiarisation des services écosystémiques ?

Quant à la fondation Moore, c'est un nouveau dirigeant très intéressé par les services de santé qui prend la relève, Harvey Fineberg : http://philanthropy.com/article/Moore-Foundation-Names/149367/

Est-ce que la fondation continuera à autant investir sur les océans ? son centre de recherche chez Conservation International va certainement continuer : http://www.conservation.org/projects/Pages/Betty-and-Gordon-Moore-Center-for-Science-and-Oceans.aspx

The Earth Genome Project / the Natural Capital Project


2 noms pour un même concept. Portés notamment par Steven McCormick.

Natural Capital  est en fait porté conjointement par The Nature Conservancy, le WWF et l'Université Stanford (Wood Institute) et l'Université du Minnesota.
Earth Genome est plutôt porté par TNC et l'Université St Lawrence et New Venture Fund.

Attention, The Nature Conservancy a des capitaux propres supérieurs à PEW : son IRS990 de 2012
environ 6 milliards de US$

l'avis de Steven McCormick sur l'avenir du conservationisme ami des marchés financiers: http://theforcesofnature.com/movies/steve-mccormick/

Un article lié à cette mouvance, d'un membre de The Nature Conservancy. Il faut faire attention car il porte une critique forte du néo conservationisme (l'environnementalisme ami de la finance) qui a mis en place les aires protégées, mais en fait il dit qu'on en fait pas assez. http://thebreakthrough.org/index.php/journal/past-issues/issue-2/conservation-in-the-anthropocene et ici archivé sur wiki.bluelobby.eu avec les remarques, notamment de Ray Hilborn.

"Instead of scolding capitalism, conservationists should partner with corporations in a science-based effort to integrate the value of nature's benefits into their operations and cultures."

le site du projet The Natural Capital Project : http://www.naturalcapitalproject.org/

les soutiens financiers de The Natural Capital Project

"The Natural Capital Project receives financial support from a number of private foundations and government institutions as well as from generous individuals. We are grateful for the support of the Gordon and Betty Moore Foundation, David and Lucile Packard Foundation, Rockefeller Foundation, Summit Foundation, MacArthur Foundation, Google and the Tides Foundation, National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), National Science Foundation (NSF), the US Department of Defense (DoD), EPA, many private individuals, and our partner organizations The Nature Conservancy (TNC), World Wildlife Fund (WWF), Stanford Woods Institute for the Environment, and the Institute on the Environment (IonE) at the University of Minnesota.